Aie, quelle triste journée… D’abord les Patriots ont été éliminés de la course au Superbowl, puis ma galette des rois a explosé! Ca ressemble désormais plus à un feuilleté mayennais dans son coulis de frangipane qu’à autre chose (j’ai mis mayennais parce que les adjectifs ca sonne bien et puis quoi d’autre que la Mayenne?). Biensur une photo de ma création culinaire suit. Mais avant quelques photos de mon excursion à la mer de samedi. Après avoir fait tester ma batterie et repéré un monsieur Karglass pour réparer mon parre-brise qui a un petit crack, je décidais de faire un détour par la cote. On m’avait raconté que la plage avec la neige c’était magnifique alors j’ai décidé d’aller voir.

Ma Jeep et moi nous lancions donc sur la route de Rye et après quelques minutes au milieu de la forêt enneigée:

Arrivée sur le front de mer... au loin en froncant du sourcil droit, peut-etre vous pourrez apercevoir un truc bleu (ca s'appelle la mer)

Petit arrêt pour admirer la longue plage de Rye sous la neige... mais pas tant que ca puisque la marée haute a nettoyé une grande partie de la plage en fait.

Je reprends donc la voiture jusqu’à Ordione Point. Ordione Point c’est un parc ou se dressaient, pendant la seconde guerre mondiale, des batteries de canons défendant la cote. J’en parlais déjà l’été dernier. Je me gare sur le parking et je m’aperçois que le parking est pratiquement plein. Je m’attendais à être seul ici avec le froid qu’il fait: on tourne autour des 25 degrés Fahrenheit.. -5 version Celsius. Évidemment les habitants du coin ne sont pas des frileux vous me direz mais surtout la raison pour laquelle ils viennent ici est le ski. Le ski de fond plus précisément. Ou la marche à raquette. Ils sont des dizaines à laisser leur voiture ici et à aller faire un tour dans la forèt. Ca a l’air sympa, j’aimerais bien avoir des skis de fond moi aussi d’un coup.

Je marche alors vers la plage. Des cailloux et des galets, le plus souvent recouverts d’algues, m’y attendent. Rien de très glamour. Marcher est dangereux, si bien à cause de la glace qui recouvre certains rocher qu’à cause des propriétés naturellement glissantes de petits @!%$°!?! de rochers. Mais alors que je m’appète à m’éloigner, mon attention est capturée par un créature sommeillant un peu plus loin sur la grève:

De loin, ce rocher, recouvert de glace, ressemble à une bète attachée guettant vagues et navires. Je vous le jure!

Ma photo prise, je décide de m’éloigner doucement et furtivement du dangereux animal etcherche un coin tranquille pour prendre mon déjeuner avant de rentrer. Et bien évidemment en cet endroit calme et bucolique, propice aux grandes réflexion, quoi de mieux qu’un bon McDo?

Un McDo face à la mer!

A ceux qui ont pensé “sacrilège” ou quelque chose dans le genre mais en version plus familière, réjouissez-vous puisque le froid et le vent m’ont puni pour cet outrage. Rapidement dans ce grand froid mes doigts commençaient à me bruler au point qu’il m’était difficile de reprendre des frites… dur! L’avantage indéniable du froid restant, cependant, que les glaçons présent dans le Coca ne fondent pas!

Pour le petit coté historique: un des points de montage des canons de la seconde guerre mondiale

Comme promis donc, les photos de ma magnifique aventure culinaire du jour. La première photo est prise 5 minutes après avoir enfourné la galette au four, la seconde après à la fin de la cuisson. J’ai oublié de prendre une photo de ce que j’ai présenté à manger à mes amis… Pour votre information ca leur a plus, ils en ont même repris! Ahah! Mais bon honnêtement c’était pas super, toute la frangipane ayant quitté le navire…

Je tiens aussi à ajouter qu’il y a de cela 2 semaines, j’ai fait une galette des rois et que j’avais super bien géré… On aurait dit une galette de pâtissier. J’avais même trouvé des pâtes rondes!

Voilà il est 2h du matin maintenant et dans la rue, on entend les camions et les pelleteuses qui s’affairent à retirer la neige… Les semis remorquent défilent sous ma fenêtre, j’espère trouver le sommeil. Allez bonjour la France!

seb