Dimanche, comme je le racontais rapidement dans mon article de dimanche, les Patriots ont été éliminés des Play-Offs, la course au Superbowl. Un moment difficile à passer pour tous les fans des Pats dont je fais désormais partie. Enfin un peu. Oui je supporte un peu toutes les équipes de la Nouvelle Angleterre: les Celtics (basketball), les Bruins (hockey), les Red Sox (baseball), les Revolution (football, enfin eux pas trop parce que le foot ici c’est pas top… et rien ne peut remplacer le Stade Lavallois!). Le truc un peu top ici, c’est qu’il y a tous les sports! Et toutes les équipes sont parmi les meilleures dans leurs sports respectifs…. Les Patriots, par exemple, ont remporté 3 Superbowl au cours des 10 dernières saisons.

Tom Brady, Quaterback des Patriots

Tom Brady, Quaterback des Patriots

Ce weekend donc, les Patriots ont été forcés terminer leur saison après leur défaite face aux méchants Jets de New York. Tom Brady, le meilleur quaterback (un peu leur Zizou à eux), joueur le plus payé de la NFL n’a rien pu y faire. Juste pour votre information Tom Brady a signé cette année un contrat de 4 ans avec les Patriots pour plus de 70 millions de dollars et depuis 2000, année de son arrivée en Nouvelle Angleterre, il a battu tout un tas de records et aidé les Pats à remporter leurs 3 Superbowls. J’arrête là sur Tom Brady, je pourrais écrire des heures sur lui, dire comment il est beau et comment son brushing il est toujours parfait et que c’est mon héros et tout mais ca serait peut-être trop… non?

Pendant 2 heures ce dimanche nous avons donc assisté à la lente descente aux enfer des New England Patriots. Ce fut dur, des passes manquées, des ballons qui glissent des mains, des passes interceptées, rien ne nous aura été épargné et au final l’équipe qui a terminé avec le meilleur bilan (14 victoires et 2 défaites) de la saison, vainqueur de la division Est de sa conférence (AFC) a perdu… Mis à part ca, l’un des trucs que j’aurai appris en regardant le match avec quelques amis (certainement les plus important) est qu’ils ont une traduction de notre célèbre “donne moi un million et avec la bite je te la mets”…Au final devant un match de foot on est tous les mêmes…

http://www.youtube.com/watch?v=R0zmA-M0v4c

C’est vrai ca, devant la télé, les supporters de Foot américain et de Soccer (nom qu’ils donnent au vrai football de ce coté ci de l’atlantique) se ressemblent beaucoup mais qu’en est-il lorsqu’on les places dans leurs stades respectifs. Je ne sais pas pour vous mais moi j’ai toujours entendu les critiques à l’encontre des supporters de Foot US: dans les stades il n’y a pas d’ambiance, ils ne chantent pas, en gros ils sont nuls! J’ai donc décidé d’aller vérifier par moi-même la véracité de ces commentaires à l’intérieur du Gillette Stadium, Home of the New England Patriots! En anglais avec une grosse voix, ca claque!

C’était en octobre, Didier était là et les Pats affrontaient les Ravens de Baltimore (les méchants qui les avaient éliminés des Play-Offs l’année précédente…). Le match était à 13h mais nous étions sur le parking dès 10h du matin accompagnés de quelques collègues pour participer au tailgating: les fans arrivent sur le parking quelques heures avant le début du match avec leur gros 4*4 en général pour amener leurs barbecue et manger tout plein de viande grillée et boire quelques bières sous des tentes parfois même avec la télé:

sur le parking les gens mangent, avec le stade en arrière plan

sur le parking les gens mangent, avec le stade en arrière plan

une section est réservée aux bus.. nombreux sont ceux aux couleurs de l'équipe

une section est réservée aux bus.. nombreux sont ceux aux couleurs de l'équipe

d'autres amènent leur télé...

certains amènent carrément leur télé...

Évidemment le principal reste le match de foot… plus ou moins. Parce que même une fois à l’intérieur les américains continuent à boire et manger. Le stade est rempli de fast foods (McDonald’s entre autre), de bars et de toilettes biensur… La file d’attente des toilettes étant évidemment beaucoup plus longue que celle des “restaurants”. J’oubliais de vous dire que pour un américain, un match de basket, football ou baseball (surtout baseball parce que c’est très long….) est synonyme d’alcool!

à l'extérieur du stade

à l'extérieur du stade

Mais alors si ils sont bourrés pendant les matchs, il vont savoir chanter et mettre de l’ambiance… Oui et non. Comme pour les matchs de basket (j’avais déjà testé un match des Celtics à Boston), pas de clubs de supporters, une sono met l’ambiance et les organisateurs appellent les supporters à se manifester en affichant des messages sur les 2 écrans géant du stade: “faites du bruit!”, “défense!” et autres dont je ne me rappelle plus. Chaque fois que l’équipe réussit un “first down”, ce qui veut dire que l’équipe a avancé de plus de 10 yards (plus ou moins 10 mètres), la sono résonne d’un “Completion is good for a Patriot!”, et tout le stade de reprendre en cœur “First down!”. A part ca les 2 ou 3 heures du match se composent de beaucoup de cris, qui sont d’ailleurs plus souvent des beuglements… Et c’est assez ennuyant, passez une mi-temps à coté d’un boutonneux gueulard et vous verrez… On regrette alors les jolis champs de stades de province: “qui ne saute pas n’est pas Patri-ot!”.

Ravens et Patriots sur la ligne de skrimage

Ravens et Patriots sur la ligne de skrimage

Je dois avouer que j’ai moins apprécié le match de football que le match de basket. Une autre raison pour cela est la configuration du stade: un stade de 70.000 places sans toit!! Biensur le vent s’engouffre et nous qui étions assis à l’avant dernier rang (130 dollars le billet quand même, sans compter les 40 dollars de parking) en avons bien profité! Cela sans oublier les supporters beaufs qui n’hésitent pas à gueuler sur ceux qui osent porter une écharpe…

Vu depuis nos sièges à l'avant dernier rang

Vu depuis nos sièges à l'avant dernier rang

En haut à droite, si vous regardez bien, vous pouvez voir nos sièges vides

En haut à droite, si vous regardez bien, vous pouvez voir nos sièges vides

Pour ce qui est du match contre les Ravens, les Patriots gagnèrent lors des prolongations. Il faut savoir qu’un match de football américain ne peut jamais se terminer sur un match nul. En fait il aurait fallu le savoir avant parceque nous, qui ne savions pas (mes collègues étant assis ailleurs dans le stade) sommes partis à la fin du temps réglementaire… perdant la chance d’assister à la victoire de mes héros! Non je ne renie pas le Stade Lavallois…

Par contre si vous avez des questions sur le foot américain, n’hésitez pas à demander, je suis un pro maintenant 🙂

seb