Ce matin dans ma rue, il y avait une file d’attente de plus de 50 mètres. Des gens qui attendaient depuis parfois 6 heures du matin (les plus fous s’étaient installés peu après minuit) pour goutter à la deuxième meilleure bière du monde et meilleure bière des Etats Unis, selon le magazine Beer Advocate: Kate the Great, une bière de style Russian Imperial Stout (bière noire) nommée après l’impératrice de Russie Catherine (Catherine La Grande). Cette bière étant de grand qualité selon les connaisseurs (connoisseur en anglais, du vieux français connoistre) et la Portsmouth Brewery étant une micro-brasserie, le stock s’écoule en moins d’une journée. D’ailleurs je vous l’annonce tout de suite, pas la peine d’espérer, il n’y en a plus. Je n’ai pas eu la chance d’en boire moi non plus.

Catherine s'y connait en bonne bière.

Cette année le gouverneur du New Hampshire a d’ailleurs proclamé ce 7 Mars un “Kate The Great Day”, une reconnaissance de l’importance qu’a pu prendre cette journée au final des ans. Avouons le tout de suite Kate the Great c’est un petit peu de la folie. Les gens viennent de très loin pour avoir la chance de pouvoir y goutter et de pouvoir ramener une bouteille chez eux. Car cette bière, créée en 2005, fait des émules depuis qu’elle est devenue une star en 2007, hier j’ai d’ailleurs pris un verre dans un bar avec un gars qui venait de Chicago pour pouvoir y goutter et j’ai entendu dire que parfois on pouvait trouver des Européens venus exprès du vieux continent pour en profiter. La première bière était donc servie à 11h30 ce matin, ce soir à 18h15 les futs étaient vides.

à 16h30 une vingtaine de personnes attendait toujours devant la Portsmouth Brewery

Si les gens viennent boire des verres, beaucoup espèrent aussi pouvoir remporter quelques bouteilles à la maison. Cette année la brasserie a innové en proposant des billets à gratter. 10000 billets furent mis en vente au prix de 2 dollars chaque, 900 étaient gagnants. Ils furent tous vendus en 2 jours. Il faut savoir qu’un billet ne vous offre pas une bouteille mais le droit d’acheter une bouteille. Une bouteille coute 15 dollars (une verre coutant 7,5 dollars). La vente des seuls billets aura déjà rapporté 20000 dollars… qui seront remis à des associations caritatives (là on dit bravo).

Pour ceux qui seraient déçus d’avoir raté une telle occasion de passer à Portsmouth, rassurez vous ils ont quand même mis quelques futs de coté et les rouvriront au court de l’année. Là aussi il faut être très rapide car ces évènements ne sont annoncés que quelques jours à l’avance et, là aussi, en quelques heures, les futs sont vides. J’espère quand même avoir un jour la chance d’y goutter, ca serait triste habitant juste au-dessus.

Evidemment tout le monde n'aime pas les stouts.

A noter qu’un fan a passé sa journée en direct de la Brewery à faire du live blogging (c’est le mec que j’ai remplacé dans mon appartement, oui Portsmouth est une petite ville).

seb