c’est l’amérique


C’est pas moi qui le dit, c’est lui. Eric Cantona débarque en MLS (Major Soccer League) pour aider a reformer un club historique: le New York Cosmos. Moi je connaissais pas mais cet ancien club (dissou en 1985) avait, bien avant les Los Angeles Galaxy et les New York Rebull, fait signer des joueurs de renommée internationale: Pelé et Beckenbauer. Pelé est d’ailleurs aujourd’hui président d’honneur du club. Aujourd’hui ils sont en négociations avec la Ligue Americaine de Football qui cherche a installer une nouvelle équipe a New York.

Pele au New York Cosmos

Pele fit les grand jours du New York Cosmos

Evidemment le Cosmos ne jouera pas des l’année prochaine en MLS, ils sont encore en pleine construction. Ils n’ont d’ailleurs pas encore de stade mais ils seraient en discussion avec les Mets pour utiliser le leur (l’une des équipe de baseball de New York). Par contre ils ont déja le maillot (mis en vente en décembre dernier au prix de 75 dollars) et un grand nom… Maintenant il ne leur manque plus que les joueurs.

Mais revenons en a Cantona puisqu’il a été présenté hier officiellement:

Dans la vidéo, apres le “We are back”, il déclare que l’objectif du club est d’aider le développement du football aux Etats-Unis et que leur ambition au final est d’aider les Etats-Unis a gagner la coupe du monde de football a travers la création de cette équipe et du centre de formation du Cosmos. Biensur Cantona ne rechaussera pas les crampons, il a été nommé Directeur of Soccer, certainement l’équivalent du directeur sportif.

"we are back!" il a dit

"we are back!" il a dit

seb.

sources:
le site officiel des NY Cosmos : http://www.nycosmos.com/featured/king-eric/
The Telegraph : http://www.telegraph.co.uk/sport/football/8269887/Eric-Cantonas-appointment-at-the-New-York-Cosmos-part-of-battle-to-restore-football-to-heart-of-the-Big-Apple.html
Reuters : http://blogs.reuters.com/soccer/2011/01/20/cosmos-and-cantona-could-take-mls-to-the-next-level/
Yahoo : http://sports.yahoo.com/soccer/blog/dirty-tackle/post/Reborn-New-York-Cosmos-have-new-kit-but-no-team?urn=sow-273612

Dimanche, comme je le racontais rapidement dans mon article de dimanche, les Patriots ont été éliminés des Play-Offs, la course au Superbowl. Un moment difficile à passer pour tous les fans des Pats dont je fais désormais partie. Enfin un peu. Oui je supporte un peu toutes les équipes de la Nouvelle Angleterre: les Celtics (basketball), les Bruins (hockey), les Red Sox (baseball), les Revolution (football, enfin eux pas trop parce que le foot ici c’est pas top… et rien ne peut remplacer le Stade Lavallois!). Le truc un peu top ici, c’est qu’il y a tous les sports! Et toutes les équipes sont parmi les meilleures dans leurs sports respectifs…. Les Patriots, par exemple, ont remporté 3 Superbowl au cours des 10 dernières saisons.

Tom Brady, Quaterback des Patriots

Tom Brady, Quaterback des Patriots

Ce weekend donc, les Patriots ont été forcés terminer leur saison après leur défaite face aux méchants Jets de New York. Tom Brady, le meilleur quaterback (un peu leur Zizou à eux), joueur le plus payé de la NFL n’a rien pu y faire. Juste pour votre information Tom Brady a signé cette année un contrat de 4 ans avec les Patriots pour plus de 70 millions de dollars et depuis 2000, année de son arrivée en Nouvelle Angleterre, il a battu tout un tas de records et aidé les Pats à remporter leurs 3 Superbowls. J’arrête là sur Tom Brady, je pourrais écrire des heures sur lui, dire comment il est beau et comment son brushing il est toujours parfait et que c’est mon héros et tout mais ca serait peut-être trop… non?

Pendant 2 heures ce dimanche nous avons donc assisté à la lente descente aux enfer des New England Patriots. Ce fut dur, des passes manquées, des ballons qui glissent des mains, des passes interceptées, rien ne nous aura été épargné et au final l’équipe qui a terminé avec le meilleur bilan (14 victoires et 2 défaites) de la saison, vainqueur de la division Est de sa conférence (AFC) a perdu… Mis à part ca, l’un des trucs que j’aurai appris en regardant le match avec quelques amis (certainement les plus important) est qu’ils ont une traduction de notre célèbre “donne moi un million et avec la bite je te la mets”…Au final devant un match de foot on est tous les mêmes…

http://www.youtube.com/watch?v=R0zmA-M0v4c

C’est vrai ca, devant la télé, les supporters de Foot américain et de Soccer (nom qu’ils donnent au vrai football de ce coté ci de l’atlantique) se ressemblent beaucoup mais qu’en est-il lorsqu’on les places dans leurs stades respectifs. Je ne sais pas pour vous mais moi j’ai toujours entendu les critiques à l’encontre des supporters de Foot US: dans les stades il n’y a pas d’ambiance, ils ne chantent pas, en gros ils sont nuls! J’ai donc décidé d’aller vérifier par moi-même la véracité de ces commentaires à l’intérieur du Gillette Stadium, Home of the New England Patriots! En anglais avec une grosse voix, ca claque!

C’était en octobre, Didier était là et les Pats affrontaient les Ravens de Baltimore (les méchants qui les avaient éliminés des Play-Offs l’année précédente…). Le match était à 13h mais nous étions sur le parking dès 10h du matin accompagnés de quelques collègues pour participer au tailgating: les fans arrivent sur le parking quelques heures avant le début du match avec leur gros 4*4 en général pour amener leurs barbecue et manger tout plein de viande grillée et boire quelques bières sous des tentes parfois même avec la télé:

sur le parking les gens mangent, avec le stade en arrière plan

sur le parking les gens mangent, avec le stade en arrière plan

une section est réservée aux bus.. nombreux sont ceux aux couleurs de l'équipe

une section est réservée aux bus.. nombreux sont ceux aux couleurs de l'équipe

d'autres amènent leur télé...

certains amènent carrément leur télé...

Évidemment le principal reste le match de foot… plus ou moins. Parce que même une fois à l’intérieur les américains continuent à boire et manger. Le stade est rempli de fast foods (McDonald’s entre autre), de bars et de toilettes biensur… La file d’attente des toilettes étant évidemment beaucoup plus longue que celle des “restaurants”. J’oubliais de vous dire que pour un américain, un match de basket, football ou baseball (surtout baseball parce que c’est très long….) est synonyme d’alcool!

à l'extérieur du stade

à l'extérieur du stade

Mais alors si ils sont bourrés pendant les matchs, il vont savoir chanter et mettre de l’ambiance… Oui et non. Comme pour les matchs de basket (j’avais déjà testé un match des Celtics à Boston), pas de clubs de supporters, une sono met l’ambiance et les organisateurs appellent les supporters à se manifester en affichant des messages sur les 2 écrans géant du stade: “faites du bruit!”, “défense!” et autres dont je ne me rappelle plus. Chaque fois que l’équipe réussit un “first down”, ce qui veut dire que l’équipe a avancé de plus de 10 yards (plus ou moins 10 mètres), la sono résonne d’un “Completion is good for a Patriot!”, et tout le stade de reprendre en cœur “First down!”. A part ca les 2 ou 3 heures du match se composent de beaucoup de cris, qui sont d’ailleurs plus souvent des beuglements… Et c’est assez ennuyant, passez une mi-temps à coté d’un boutonneux gueulard et vous verrez… On regrette alors les jolis champs de stades de province: “qui ne saute pas n’est pas Patri-ot!”.

Ravens et Patriots sur la ligne de skrimage

Ravens et Patriots sur la ligne de skrimage

Je dois avouer que j’ai moins apprécié le match de football que le match de basket. Une autre raison pour cela est la configuration du stade: un stade de 70.000 places sans toit!! Biensur le vent s’engouffre et nous qui étions assis à l’avant dernier rang (130 dollars le billet quand même, sans compter les 40 dollars de parking) en avons bien profité! Cela sans oublier les supporters beaufs qui n’hésitent pas à gueuler sur ceux qui osent porter une écharpe…

Vu depuis nos sièges à l'avant dernier rang

Vu depuis nos sièges à l'avant dernier rang

En haut à droite, si vous regardez bien, vous pouvez voir nos sièges vides

En haut à droite, si vous regardez bien, vous pouvez voir nos sièges vides

Pour ce qui est du match contre les Ravens, les Patriots gagnèrent lors des prolongations. Il faut savoir qu’un match de football américain ne peut jamais se terminer sur un match nul. En fait il aurait fallu le savoir avant parceque nous, qui ne savions pas (mes collègues étant assis ailleurs dans le stade) sommes partis à la fin du temps réglementaire… perdant la chance d’assister à la victoire de mes héros! Non je ne renie pas le Stade Lavallois…

Par contre si vous avez des questions sur le foot américain, n’hésitez pas à demander, je suis un pro maintenant 🙂

seb

Aie, quelle triste journée… D’abord les Patriots ont été éliminés de la course au Superbowl, puis ma galette des rois a explosé! Ca ressemble désormais plus à un feuilleté mayennais dans son coulis de frangipane qu’à autre chose (j’ai mis mayennais parce que les adjectifs ca sonne bien et puis quoi d’autre que la Mayenne?). Biensur une photo de ma création culinaire suit. Mais avant quelques photos de mon excursion à la mer de samedi. Après avoir fait tester ma batterie et repéré un monsieur Karglass pour réparer mon parre-brise qui a un petit crack, je décidais de faire un détour par la cote. On m’avait raconté que la plage avec la neige c’était magnifique alors j’ai décidé d’aller voir.

Ma Jeep et moi nous lancions donc sur la route de Rye et après quelques minutes au milieu de la forêt enneigée:

Arrivée sur le front de mer... au loin en froncant du sourcil droit, peut-etre vous pourrez apercevoir un truc bleu (ca s'appelle la mer)

Petit arrêt pour admirer la longue plage de Rye sous la neige... mais pas tant que ca puisque la marée haute a nettoyé une grande partie de la plage en fait.

Je reprends donc la voiture jusqu’à Ordione Point. Ordione Point c’est un parc ou se dressaient, pendant la seconde guerre mondiale, des batteries de canons défendant la cote. J’en parlais déjà l’été dernier. Je me gare sur le parking et je m’aperçois que le parking est pratiquement plein. Je m’attendais à être seul ici avec le froid qu’il fait: on tourne autour des 25 degrés Fahrenheit.. -5 version Celsius. Évidemment les habitants du coin ne sont pas des frileux vous me direz mais surtout la raison pour laquelle ils viennent ici est le ski. Le ski de fond plus précisément. Ou la marche à raquette. Ils sont des dizaines à laisser leur voiture ici et à aller faire un tour dans la forèt. Ca a l’air sympa, j’aimerais bien avoir des skis de fond moi aussi d’un coup.

Je marche alors vers la plage. Des cailloux et des galets, le plus souvent recouverts d’algues, m’y attendent. Rien de très glamour. Marcher est dangereux, si bien à cause de la glace qui recouvre certains rocher qu’à cause des propriétés naturellement glissantes de petits @!%$°!?! de rochers. Mais alors que je m’appète à m’éloigner, mon attention est capturée par un créature sommeillant un peu plus loin sur la grève:

De loin, ce rocher, recouvert de glace, ressemble à une bète attachée guettant vagues et navires. Je vous le jure!

Ma photo prise, je décide de m’éloigner doucement et furtivement du dangereux animal etcherche un coin tranquille pour prendre mon déjeuner avant de rentrer. Et bien évidemment en cet endroit calme et bucolique, propice aux grandes réflexion, quoi de mieux qu’un bon McDo?

Un McDo face à la mer!

A ceux qui ont pensé “sacrilège” ou quelque chose dans le genre mais en version plus familière, réjouissez-vous puisque le froid et le vent m’ont puni pour cet outrage. Rapidement dans ce grand froid mes doigts commençaient à me bruler au point qu’il m’était difficile de reprendre des frites… dur! L’avantage indéniable du froid restant, cependant, que les glaçons présent dans le Coca ne fondent pas!

Pour le petit coté historique: un des points de montage des canons de la seconde guerre mondiale

Comme promis donc, les photos de ma magnifique aventure culinaire du jour. La première photo est prise 5 minutes après avoir enfourné la galette au four, la seconde après à la fin de la cuisson. J’ai oublié de prendre une photo de ce que j’ai présenté à manger à mes amis… Pour votre information ca leur a plus, ils en ont même repris! Ahah! Mais bon honnêtement c’était pas super, toute la frangipane ayant quitté le navire…

Je tiens aussi à ajouter qu’il y a de cela 2 semaines, j’ai fait une galette des rois et que j’avais super bien géré… On aurait dit une galette de pâtissier. J’avais même trouvé des pâtes rondes!

Voilà il est 2h du matin maintenant et dans la rue, on entend les camions et les pelleteuses qui s’affairent à retirer la neige… Les semis remorquent défilent sous ma fenêtre, j’espère trouver le sommeil. Allez bonjour la France!

seb

3ème jour seulement depuis la tempète de neige et ce matin en ouvrant la porte de l’immeuble, une vision d’horreur s’offre à mes yeux: ils ont enlevé la neige! Du moins sur Market Street, il y aura encore pas mal de boulot pour enlever toute la neige de Portsmouth. Ils ont commencé à retirer la neige cette nuit et d’après ce que j’ai entendu ils en jetteraient une partie dans le fleuve. Le reste étant stocké sur les rives. L’avantage dans tout ca c’est que c’est quand meme beaucoup moins dangereux d’aller prendre une bière à la brewery (la brasserie qui se trouve juste en bas de chez moi), et puis aussi on aura l’avantage de ne pas se réveiller un matin avec de la neige  noire de gaz d’échappement devant le pas de la porte.

Allez je vous fait un petit tour du propriétaire (rapide, quelques petites photos et c’est fini):

Toujours les photos de ma rue... d'abord à droite en sortant...

... puis à gauche

Market Square, en gros la place de l'église

Le parking ce matin, c'est blanc mais les voitures sortent sans problème

Congress Street

seb

Hier il est tombé plus de 30 cm de neige et déjà aujourd’hui tout est revenu à la normale. Certaines écoles sont encore closes mais à cause de coupures d’électricités. Sinon tout est rentré dans l’ordre. Et ceux qui hier s’activaient sur les chasse-neiges ont surtout passé leur temps à retirer la neige qui occupait ce matin encore les places de parking. Un peu partout ce matin on pouvait voir des tas de neiges qui, parfois, pouvaient atteindre 3m de haut. Ce soir évidemment il leur reste encore pas mal de travail mais regardez vous meme…

Ma rue ce matin, les chenillettes de trottoir ont bien fait leur travail...

Ma rue ce matin, les chenillettes de trottoir ont bien fait leur travail...

Ma rue ce matin, de l'autre coté

Ma rue ce matin, de l'autre coté (gauche)

Market Square

Market Square ce matin, le centre ville sous la neige

Voilà comment j'ai retrouvé ma voiture ce matin, ca va il a pas trop neigé cette nuit

Voilà comment j'ai retrouvé ma voiture ce matin, il n'a pas trop neigé cette nuit donc ce ne fut pas un gros problème pour sortir de là.

Dans les rues de Portsmouth...

Dans les rues de Portsmouth... Sur Congress Street

La meme autoroute qu'hier... avec un peu plus de voitures et un peu moins de neige..

La meme autoroute qu'hier... avec un peu plus de voitures et un peu moins de neige..

Sur le parking du bureau, une pile de neige

Sur le parking du bureau, un joli tas de neige!

Ce soir, partout dans Portsmouth des panneaux comme celui-ci annoncent les travaux de déneigement et l'interdiction de stationer

Ce soir, partout dans Portsmouth des panneaux comme celui-ci annoncent les travaux de déneigement et l'interdiction de stationer

Voilà, c’est à peu près tout. Ici on attend la prochaine tempète… Surtout moi! J’ai hatte de pouvoir reconduire ma voiture dans la neige. Aussi d’ici quelques jours toute cette jolie neige deviendra noire, couverte de poussière et de gaz d’échappement… Espérons qu’une tempète arrive rapidement afin d’éviter que cette vision d’horreur ne nous ruine l’esprit bonhomme de neige :).

seb

Ce matin tout le Nord-Est des Etats-Unis s’est réveillé sous la neige. Les écoles étaient fermées, et dans certains Etats comme le Massachussets, le gouverneur demandait aux gens de ne pas utiliser leur voiture pour aller au travail (le gouverneur du New Hampshire a peut-être fait la même déclaration mais les infos du Massachussets sont plus sympa). Des centaines de chasse-neiges parcouraient la région (plus de 200 pour Boston par exemple) pour déneiger les rues, les routes et les trottoirs. Oui, ils ont des chasse-neige spécialement pour les trottoirs!  Selon wikipédia, on appelle ca une chenillette de trottoir.

Je me réveillais donc au milieu de la tempête de neige du siècle… à mon niveau. Les rues étaient plutôt vides ce matin et je me demandais si j’aurais le courage de sortir prendre ma voiture pour aller travailler, mais près avoir entendu la première voiture passer dans la rue, je me décidais à me risquer moi aussi à mettre les pieds dehors.

portsmouth sous la neige

ma rue sous la neige ce matin

portsmouth sous la neige

un aventurier brave la neige

portsmouth sous la neige

vue depuis l'entrée du garage

Heureusement pour moi, ma voiture repose au garage, à l’abri de la neige. Pas besoin de dégager la neige avant de sortir, mais il faut payer 10 dollars pour une simple nuit… Ce soir j’ai donc garé mon 4×4 dans le parking public… Légèrement moins cher, puisque c’est gratuit. Je sors donc mon super Jeep Cherokee et ses quatre roues motrices (j’ai une sorte de levier de vitesse spécial pour choisir si je préfère 2 ou 4 rues motrices… classe ou pas classe?), prêt à affronter le blizzard qui s’abat sur Portsmouth! Au début je fais pas le malin (je serre les fesses), mais après quelques centaines de mètres je comprends que je n’aurai pas de problèmes. La voiture tient bien la route, pas facile de la faire déraper, même sur la neige. Je ne regrette vraiment pas de l’avoir acheté!

conduite sur la neige

sur l'autoroute

un des nombreux chasse-neiges...

J’arrivais entier au bureau ou je retrouvais mes nombreux collègues.. En fait seulement un avait fait le déplacement, les autres travaillant depuis leur lit j’imagine, les petits veinards… A l’abri de la neige, la journée passait tranquillement. Je retrouvai ma voiture finalement peu couverte de neige après une journée dehors, et je rentrais tranquillement, les routes ayant été nettoyées toute la journée. Arrivé à Portsmouth, je faisais un petit tour en ville:

après une journée sous la neige

ma rue après une journée de neige (pardon pour la mauvaise qualité)

A 17h, il était tombé 14 pouces de neige sur Portsmouth (35cm) ce qui est apparemment un bon chiffre. On a eu le droit aujourd’hui à une bonne grosse journée de neige. Ce soir les informations annonçaient que, à Boston, il est tombé en un mois pratiquement autant de neige qu’au cours de l’hiver dernier: plus ou moins un mètre!

Après les photos, une vidéo de Portsmouth sous la neige.

un homme avec une pelle, l’autre avec une mini-pelle

une chenillette de trottoir en pleine action

seb.

Retour dans le passé d’il y a une semaine. C’était le WE du 10 octobre et avec Didier et Guillaume on passait deux jours a Boston. Deux jours et 5 moments clefs: le match des Celtics, le petit verre de vin sur les toits du quartier italien avec vue sur les grattes ciels, la visite de Fenway Park, la quête pour le magasin secret et la visite du MIT et de Harvard. Alors on va commencer tranquillement par le match des Celtic.

Dimanche 10 octobre 2010, Garden Center, Boston. Les Celtics de Boston reçoivent les Toronto Raptors! Grrrrr! Ça sent la sueur! Ça va chauffer! Et Seb et Didier sont la, rang A! Ouais ils ont la classe Seb ete Didier, pas Guillaume, lui il est parti ronger sa peine dans un bar. Nous on est a 2 mètres du terrain, on pourrait croire que le rang A c’est juste au bord du terrain. C’est ce qu’on a cru avant de découvrir qu’ici il y a mieux que le rang A, c’est le rang AA… Mais bon on va pas faire la fine bouche, premier match de NBA, 2eme rang c’est plutôt pas mal.

IMG00329-20101010-1933

Une petite photo du match, le dunk du Shaq! Cliquez sur l'image pour avoir une vue en 3D depuis notre siège.

Bon mais c’est pas le tout de se la raconter ici on donne de l’information, de la vrai! Donc un match de NBA c’est comment? Mes amis un match de NBA ca a rien a voir avec un match de Football qu’il soit au Stade Vélodrome ou au Stade Francis Le Basser! Même si je n’ai jamais mis les pieds au Vélodrome. Déjà ici il y a pas le coin ou on parque les supporters de l’equipe adverse, surtout parcequ’il n’y en a pas beaucoup. Donc non il n’y a pas les grillages qui séparent les ennemis supporters. Déjà il faut être honnête, tout le monde n’a pas le temps ou l’argent de traverser les Etats Unis pour un match de basket… Toronto-Boston c’est plus ou moins comme Lille-Marseille, 900km mais Miami-Boston c’est deux fois et Los Angeles-Boston c’est presque 5000km. Pas intérêt à avoir à être à l’usine le lundi matin à 9h. Donc déjà ca évite les problèmes de supporters.

IMG00330-20101010-1941

Toronto Raptors VS Boston Celtics

Mais vous allez me dire que c’est nul s’il n’y a pas de supporter, qu’il doit ne  pas y avoir d’ambiance, que les gens ne chantent pas… C’est vrai, les gens ne chantent pas  “oh hisse enculé!” quand le gardien renvoie des six mètres, ni “qui ne saute pas n’est pas Laval-lois”, ni “Paris, Paris on t’en…”. C’est vrai que c’est tout de suite moins folklorique. Et c’est là, la vrai grosse différence, un match de Basket c’est plus familial, plus bon enfant. Au bout de dix minutes tu comprends que les gens viennent autant pour le sport que pour le show.

La salle permet une meilleure utilisation de la sono qu’un stade de foot. La musique tourne a fond. Pas de speaker ici mais des bandes sons annonçant des “Defense” ou “Let’s go Celtics” que tout le publique reprend en cœur. Le public est très joueur et durant les temps mort, très réguliers, les organisateurs mettent de la musique pendant que des caméramans films les gens qui attirent le plus leur attention par leur performance scénique: des petits gros qui se dandinent, des filles sexy qui move leur body, des petits vieux qui retrouvent leurs jambes de 20 ans. Tous (ou presque) dans leurs maillots aux couleurs des Celtics). Le public apprécie, rigole ou applaudit selon les prestations et le jeu reprend.

les écrans

les écrans

En gros en deux heures on a pas le temps de s’ennuyer surtout quand Shaquil O’Neal et ses 200 kilos font un dunk ou donnent un high-five a une gamine a 2 mètres de toi. Tout ca sans oublier les shows de Lucky la mascotte des Celtics et les pom-pom girls!

seb.

Si je l’avais pris, les photos que vous allez voir seraient de meilleure qualité.  C’est ballot parce que là on ne peut pas bien apprécier comment c’était la classe comme soirée… Encore une soirée bien américaine: une “barn party”, littéralement une fête dans une grange:

D’après ce qu’on m’a raconté, le propriétaire de la maison travaille dans une brasserie et de temps en temps il organise des soirées du genre. Il ramène des litres de bière: de la Smutty Nose, brasserie sœur de la Porstmouth Brewery (vous vous rappelez, mon rez de chaussez). La bière est gratuite, l’accès à la maison est libre (il l’a transformée en une coloc géante), on fait un grand feu dans le jardin:

barn party's fireCa va c’est un petit feu, ils le ravivaient simplement à coup de palettes en bois… Rien de bien méchant. Et pendant ce temps là dans la grange un groupe de musique nous jouait de la musique blue grass:

blue grass bandÉvidemment quand on s’éloigne du feu et qu’on a pas de flash… Mais je peux vous décrire le groupe qui se composait d’une contrebasse, un violon, une guitare et un banjo. La blue grass musique c’est bien sympa, c’est un sous groupe de la musique country, une sorte de mix entre le jazz et le blues. L’extrait de film au début de l’article c’en est (extrait du film Delivrance) et la vidéo qui suit c’en est aussi. Mais cette fois par le père de la musique blue grass: Bill Monroe le fondateur des Blue Grass Boys qui donnèrent leur nom à ce nouveau style de musique:

seb

Ce samedi j’ai eu la chance de gouter la quintessence de la culture américaine. Ouais carrément. Avec Mark et compagnie nous avons pris un bain de liberté dans la rivière Lamprey. Ils appellent ca “to flow down the river” et le principe est assez simple, tu prends une rivière, tu prends des matelas de plage (autant que de participants), tu mets les mecs sur les “radeaux” et tu les laisse glisser sur les flots. Et vu qu’en général il fait chaud, c’est pas désagréable d’accompagner tout ca d’une petite bière. Et c’est que du bonheur.


Bruce Springsteen – The River (2008)
Uploaded by goldrausch. – Music videos, artist interviews, concerts and more.

Samedi après midi on a donc quitté Portsmouth pour les abords de Newmarket à bord de deux voitures. Attention ces précisions peuvent sembler inutiles mais non, ca fait toujours parti de mon tutoriel “how to flow down a river”. En effet, il faut d’abord se diriger vers le point d’arriver et y laisser une voiture. Les “descendeurs” (ca fait pro ca, non?)  montent alors tous dans la voiture qui reste pour se diriger vers le point de départ de leur périple aquatique. Ils auront la bonne idée de laisser une serviette dans la première voiture, c’est toujours agréable de pouvoir se sécher en sortant de l’eau, c’est toujours sympa. Certains voudront cacher les clefs de la voiture sous le cailloux derrière le troisième arbre sur la gauche, mais c’est pas obligé.

La suite est plutôt simple, les aventuriers se dirigent alors vers le point de départ, prennent le moins de chose possible mais n’oublient surtout pas les bières. Ils s’emparent de leurs radeaux de la mort en plastique et se dirigent vers la rivière pour débuter leur descente. Une fois de plus le conducteur de la voiture a le droit de cacher ses clefs à la cime du premier pin des Andes qu’il trouve. Ou pas.

Et voilà ce que ca donne au final:

à travers les bois seulement armés de notre courage et nos matelats

à travers les bois seulement armés de notre courage et nos matelas

Le seul problème avec les matelas en plastiques c’est qu’ils sont en plastique. Et si tu as la mauvaise idée de rentrer dans un gros cailloux qui coupe ou de simplement érafler, lecteur attentif, tu risques de bien le pourrir, pour être poli. C’est ce qui m’est arrivé mais heureusement on avait un matelas de rechange, j’ai pu participer à cet évènement sans précédent!

l'aventure c'est l'aventure

l'aventure c'est l'aventure

une Budweiser... histoire de rendre ca un peu plus américain

une Budweiser... histoire de rendre ca un peu plus américain

Pour aller plus loin, certains vont jusqu’à  prendre une piscine gonflable, la remplir de bière et la font descendre la rivière. Ils viennent et vont autour de la piscine avec leur verre. C’est ca l’Amérique.

quelques petites rapides

quelques petites rapides, enfin vraiment petites

un peu de soleil

un peu de soleil

Après un périple de deux heures, nous arrivons finalement au terminus après des dernières rapides qui auront laissé des petites traces sur les bras et les jambes.

La première voiture nous attendait là et après s’être sèche et avoir retrouvé les clefs, nous avons pu retrouver la seconde voiture et rentrer sur Portsmouth. Il aura juste manqué un peu de soleil mais c’était énorme.Je vous le recommande. Trouvez vite une rivière et descendez là tranquillement en buvant un Kro :).

seb

Comme vous le savez ici c’est le pays de la liberté et on en est fier. Tellement fier qu’on l’exporte jusqu’au Moyen-Orient. Mais un bon américain ne perdra jamais une chance de se rappeler à quel point son pays sent bon cette liberté chérie, la preuve:

Après la vidéo la traduction pour les non anglophones, mais d’abord regardez la vidéo histoire de se laisser surprendre un peu. Ok, en publiant l’article je me rends compte que la surprise est gachée par l’image ci-dessous…

Il a pas la classe George au volant de sa Dodge Challenger? Sachez que c’est pas rare ici de voir un policier au volant d’une de ces voitures, j’en ai croisé à Portsmouth. Et pour la traduction de ce que dit le monsieur à la voix grave à la fin du spot: “voici deux choses que les américains savent bien faire: des voitures et la liberté”.

Je pense que je reviendrai sur le sujet de la liberté un de ces jours, et m’est avis qu’on reparlera de George aussi…

seb

Next Page »