Ah ouais quand même je suis un peu bien chaud sous le casque là…. Bon pas autant que hier soir parce que j’ai eu le temps de laisser couler un peu mais honnêtement le mec qui a fait l’application WordPress pour iPad, il a du bol que je prenne plus de cours de boxe parce que sinon j’aurais pas eu peur de dire certaines choses!

Hier je préparais mon retour bloguesque avec un superbe article dont je vous cache le contenu parce que c’est du lourd ! J’avais passé une petite heure dessus avec des recherches de références historiques, des vidéos à se tordre de rire et des photos que même Paris Match et Gala ne possèdent pas. J’avais même une interview exclusive d’une personne exclusive! Et pouf! Après avoir faire glisser mes quatre doigts sur l’écran de l’iPad deux fois: une première fois de gauche a droite pour passer de l’application WordPress au Navigateur Safari, puis de droite a gauche pour revenir a WordPress, horreur! malheur! je découvrais la page vide de WordPress… Un vide atomique me remplissait. Je reprenais mes esprits, tentais de retrouver les données disparues à travers l’application. J’allais dans les options, regardais sous la Smart Cover de l’iPad voir si un ou deux bit n’avaient pas décidé de s’y cacher. Rien. Sous mon lit non plus.

Je ne crois pas qu’il soit possible de décrire la détresse qui m’animait alors… Il était minuit passé et j’avais passe une heure sur ce petit bout d’article et je perdais tout. J’étais seul dans ma chambre, désabusé, orphelin de mes mots. Je n’avais plus la force d’écrire, plus la force de penser, plus la force de dormir non plus. J’éprouvais la détresse de l’auteur abandonné de son texte. Je décidai donc de tenter d’oublier. Je songeai aussi, un instant, à écrire ce nouveau texte sur lequel vous posez vos yeux pour évacuer mes sentiments. Je préférai qu’il valait mieux laisser passer une nuit sur ma blessure afin d’éviter que des pensées trop crues ne se transforment en mots.

Alors nous voila ce matin et je suis toujours un peu vénère mais ca va mieux, plus tard, peut être demain, ou dans trois semaines qui sait? je reprendrai ma plume virtuelle et partagerai avec vous ce que l’application WordPress pour iPad a décidé de détruire… Peut-être. Peut être aussi était-ce un signe du destin, peut-être le monde n’était-il prêt a écouter mon annonce, peut-être celle-ci n’était pas digne d’être partagée. Peut-être, un jour, pourrez vous en juger par vous même.

Seb.