in Portsmouth


Ce matin dans ma rue, il y avait une file d’attente de plus de 50 mètres. Des gens qui attendaient depuis parfois 6 heures du matin (les plus fous s’étaient installés peu après minuit) pour goutter à la deuxième meilleure bière du monde et meilleure bière des Etats Unis, selon le magazine Beer Advocate: Kate the Great, une bière de style Russian Imperial Stout (bière noire) nommée après l’impératrice de Russie Catherine (Catherine La Grande). Cette bière étant de grand qualité selon les connaisseurs (connoisseur en anglais, du vieux français connoistre) et la Portsmouth Brewery étant une micro-brasserie, le stock s’écoule en moins d’une journée. D’ailleurs je vous l’annonce tout de suite, pas la peine d’espérer, il n’y en a plus. Je n’ai pas eu la chance d’en boire moi non plus.

Catherine s'y connait en bonne bière.

Cette année le gouverneur du New Hampshire a d’ailleurs proclamé ce 7 Mars un “Kate The Great Day”, une reconnaissance de l’importance qu’a pu prendre cette journée au final des ans. Avouons le tout de suite Kate the Great c’est un petit peu de la folie. Les gens viennent de très loin pour avoir la chance de pouvoir y goutter et de pouvoir ramener une bouteille chez eux. Car cette bière, créée en 2005, fait des émules depuis qu’elle est devenue une star en 2007, hier j’ai d’ailleurs pris un verre dans un bar avec un gars qui venait de Chicago pour pouvoir y goutter et j’ai entendu dire que parfois on pouvait trouver des Européens venus exprès du vieux continent pour en profiter. La première bière était donc servie à 11h30 ce matin, ce soir à 18h15 les futs étaient vides.

à 16h30 une vingtaine de personnes attendait toujours devant la Portsmouth Brewery

Si les gens viennent boire des verres, beaucoup espèrent aussi pouvoir remporter quelques bouteilles à la maison. Cette année la brasserie a innové en proposant des billets à gratter. 10000 billets furent mis en vente au prix de 2 dollars chaque, 900 étaient gagnants. Ils furent tous vendus en 2 jours. Il faut savoir qu’un billet ne vous offre pas une bouteille mais le droit d’acheter une bouteille. Une bouteille coute 15 dollars (une verre coutant 7,5 dollars). La vente des seuls billets aura déjà rapporté 20000 dollars… qui seront remis à des associations caritatives (là on dit bravo).

Pour ceux qui seraient déçus d’avoir raté une telle occasion de passer à Portsmouth, rassurez vous ils ont quand même mis quelques futs de coté et les rouvriront au court de l’année. Là aussi il faut être très rapide car ces évènements ne sont annoncés que quelques jours à l’avance et, là aussi, en quelques heures, les futs sont vides. J’espère quand même avoir un jour la chance d’y goutter, ca serait triste habitant juste au-dessus.

Evidemment tout le monde n'aime pas les stouts.

A noter qu’un fan a passé sa journée en direct de la Brewery à faire du live blogging (c’est le mec que j’ai remplacé dans mon appartement, oui Portsmouth est une petite ville).

seb

Je crois que j’avais dit que je ne parlerais plus de la neige mais bon, on est un peu en hiver quand même.. C’est pas difficile de s’en rappeler quand on vit ici: ce matin -21 degrés Celsius, demain peut être plus de 30 cm de neige encore (et moi je dois aller prendre l’avion a Manchester… à une heure de chez moi). Au moins demain il fera moins froid! Vive la neige! Enfin si je viens vous embêter c’est surtout pour vous parler de la nuit d’horreur que nous avons vécu ce samedi. Alors que nous festoyions gaiement et nous apprêtions à retrouver nos doux foyers, les chenillettes on refait surface pour semer la terreur dans les rues de Portsmouth.

Nous sortions donc de D-Street, le fameux bar à la mode de Portsmouth. Il était 1h30, heure où les bars ferment ici. C’est alors qu’on les a vu apparaitre: d’abord au nombre de trois, ces machines courtes sur roues ont entamé leurs courses effrénées. Ça a commencé sur le trottoir d’en face: un vrai rodéo à la Fast and Furious. A mon avis Vin Diesel était de la partie:

course de chenillettes sur Daniel Street

course de chenillettes sur Daniel Street

Mais ce n’était qu’un début, les chenillettes de la mort n’en avaient pas assez, il leur fallait tous les trottoirs de la ville! Alors qu’on les croyait disparues, elle refaisaient surface sur notre trottoir, nous obligeant à fuir devant elles.

une vision d'horreur: la charge des chenillettes du diable!

une vision d'horreur: la charge des chenillettes du diable!

Nous décidions alors de nous réfugier chez Joe’s Pizza sur Congress Street. Les machines ne pourraient pas nous y suivre… Elles sont trop larges pour passer les portes! Ahah! Nous profitions de ce havre de paix pour nous remettre de nos émotions et recharger nos batteries en pizza. Une demi heure, trois margaritas (ou margheritte) et deux quatre fromages plus tard, nous ressortions en force, prêts à affronter quelque ennemi que ce soit. Ou presque… Les chenillettes de trottoir avaient été remplacées par des tractopelles et semi-remorques. Le désespoir remplissait le cœur des plus téméraires d’entre nous…

Nous devions nous rendre à l’évidence… La lutte était trop dure (oui oui, la dure lutte!) et nous devions abandonner la rue aux machines. Elles feraient régner leur terreur toute la nuit… J’abandonnais alors mes compagnons et me glissaient sous les draps. Le son des camions m’empêchant de dormir, je décidais donc de regarder le dernier spectacle de Florence Foresti: Motherfucker. Ça cadrait pas trop mal avec l’ambiance (pour l’anglais… et puis c’est drôle donc ça fait plaisir) et m’aidait doucement à abandonner ce monde de brutes où les machines faisaient désormais la loi… Mais attention! Nous n’avons pas encore abandonné! Nous saurons défaire les machines! Certains parlent d’un Matrix 4 d’ailleurs mais d’autres corrigent juste après: c’est un fake (voir 20minutes.fr). Il n’empêche qu’ici, à Portsmouth, on continue le combat… Enfin depuis ça va beaucoup mieux, des dimanche les rues étaient tranquilles, vidées si bien des machines que de la neige…

seb

Ce matin Portsmouth s’est de nouveau réveillée sous la neige. Moins que la semaine dernière cependant, pour preuve tout le monde était au bureau ce matin. Par contre les chasse-neiges ne s’étaient pas réveillés et en dehors de l’autoroute, les routes étaient déjà recouvertes de 1 ou 2 cm. Certains ne faisaient pas les malins. Moi, mon Jeep et ses 4 roues motrices, un peu si…

Jusqu’à environ 16h cet après midi, il a neigé en continue. Certaines régions du New Hampshire auraient pu avoir jusqu’à 25cm. Ici on a du en recevoir une petite dizaine. Je n’ai pas les chiffre exacts désolé. Apparemment 10 cm ici c’est rien, personne n’en parle dans les journaux…

Malheureusement la neige n’a pas duré… Vers 16h donc la neige s’est transformé en pluie. Ils en parlaient déjà hier, ils annonçaient de la pluie glacée (“freezing snow”) et ça avait pas l’air super marrant. D’ailleurs tout le monde ici disait que ca serait “nasty”. Pas beau, pas agréable. Et c’est vrai que c’était pas très agréable.

A 18h toutes les voitures étaient couvertes de glace et de neige, et les routes et les trottoirs étaient eux recouverts d’un mélange d’eau et de glace…J’ai failli mourir 3 fois… sur les trottoirs biensur! N’oubliez pas que sur la route je suis protégé par mon holy Jeep :). Enfin je crois que j’ai vraiment besoin de chaussures spéciales pour la neige… Mes baskets ne font pas l’affaire. Ils font des chaussures chez Jeep?

des chaussures Jeep!

des chaussures Jeep!

Ok j’arrète avec les Jeeps et la neige…

seb

Aie, quelle triste journée… D’abord les Patriots ont été éliminés de la course au Superbowl, puis ma galette des rois a explosé! Ca ressemble désormais plus à un feuilleté mayennais dans son coulis de frangipane qu’à autre chose (j’ai mis mayennais parce que les adjectifs ca sonne bien et puis quoi d’autre que la Mayenne?). Biensur une photo de ma création culinaire suit. Mais avant quelques photos de mon excursion à la mer de samedi. Après avoir fait tester ma batterie et repéré un monsieur Karglass pour réparer mon parre-brise qui a un petit crack, je décidais de faire un détour par la cote. On m’avait raconté que la plage avec la neige c’était magnifique alors j’ai décidé d’aller voir.

Ma Jeep et moi nous lancions donc sur la route de Rye et après quelques minutes au milieu de la forêt enneigée:

Arrivée sur le front de mer... au loin en froncant du sourcil droit, peut-etre vous pourrez apercevoir un truc bleu (ca s'appelle la mer)

Petit arrêt pour admirer la longue plage de Rye sous la neige... mais pas tant que ca puisque la marée haute a nettoyé une grande partie de la plage en fait.

Je reprends donc la voiture jusqu’à Ordione Point. Ordione Point c’est un parc ou se dressaient, pendant la seconde guerre mondiale, des batteries de canons défendant la cote. J’en parlais déjà l’été dernier. Je me gare sur le parking et je m’aperçois que le parking est pratiquement plein. Je m’attendais à être seul ici avec le froid qu’il fait: on tourne autour des 25 degrés Fahrenheit.. -5 version Celsius. Évidemment les habitants du coin ne sont pas des frileux vous me direz mais surtout la raison pour laquelle ils viennent ici est le ski. Le ski de fond plus précisément. Ou la marche à raquette. Ils sont des dizaines à laisser leur voiture ici et à aller faire un tour dans la forèt. Ca a l’air sympa, j’aimerais bien avoir des skis de fond moi aussi d’un coup.

Je marche alors vers la plage. Des cailloux et des galets, le plus souvent recouverts d’algues, m’y attendent. Rien de très glamour. Marcher est dangereux, si bien à cause de la glace qui recouvre certains rocher qu’à cause des propriétés naturellement glissantes de petits @!%$°!?! de rochers. Mais alors que je m’appète à m’éloigner, mon attention est capturée par un créature sommeillant un peu plus loin sur la grève:

De loin, ce rocher, recouvert de glace, ressemble à une bète attachée guettant vagues et navires. Je vous le jure!

Ma photo prise, je décide de m’éloigner doucement et furtivement du dangereux animal etcherche un coin tranquille pour prendre mon déjeuner avant de rentrer. Et bien évidemment en cet endroit calme et bucolique, propice aux grandes réflexion, quoi de mieux qu’un bon McDo?

Un McDo face à la mer!

A ceux qui ont pensé “sacrilège” ou quelque chose dans le genre mais en version plus familière, réjouissez-vous puisque le froid et le vent m’ont puni pour cet outrage. Rapidement dans ce grand froid mes doigts commençaient à me bruler au point qu’il m’était difficile de reprendre des frites… dur! L’avantage indéniable du froid restant, cependant, que les glaçons présent dans le Coca ne fondent pas!

Pour le petit coté historique: un des points de montage des canons de la seconde guerre mondiale

Comme promis donc, les photos de ma magnifique aventure culinaire du jour. La première photo est prise 5 minutes après avoir enfourné la galette au four, la seconde après à la fin de la cuisson. J’ai oublié de prendre une photo de ce que j’ai présenté à manger à mes amis… Pour votre information ca leur a plus, ils en ont même repris! Ahah! Mais bon honnêtement c’était pas super, toute la frangipane ayant quitté le navire…

Je tiens aussi à ajouter qu’il y a de cela 2 semaines, j’ai fait une galette des rois et que j’avais super bien géré… On aurait dit une galette de pâtissier. J’avais même trouvé des pâtes rondes!

Voilà il est 2h du matin maintenant et dans la rue, on entend les camions et les pelleteuses qui s’affairent à retirer la neige… Les semis remorquent défilent sous ma fenêtre, j’espère trouver le sommeil. Allez bonjour la France!

seb

3ème jour seulement depuis la tempète de neige et ce matin en ouvrant la porte de l’immeuble, une vision d’horreur s’offre à mes yeux: ils ont enlevé la neige! Du moins sur Market Street, il y aura encore pas mal de boulot pour enlever toute la neige de Portsmouth. Ils ont commencé à retirer la neige cette nuit et d’après ce que j’ai entendu ils en jetteraient une partie dans le fleuve. Le reste étant stocké sur les rives. L’avantage dans tout ca c’est que c’est quand meme beaucoup moins dangereux d’aller prendre une bière à la brewery (la brasserie qui se trouve juste en bas de chez moi), et puis aussi on aura l’avantage de ne pas se réveiller un matin avec de la neige  noire de gaz d’échappement devant le pas de la porte.

Allez je vous fait un petit tour du propriétaire (rapide, quelques petites photos et c’est fini):

Toujours les photos de ma rue... d'abord à droite en sortant...

... puis à gauche

Market Square, en gros la place de l'église

Le parking ce matin, c'est blanc mais les voitures sortent sans problème

Congress Street

seb

Hier il est tombé plus de 30 cm de neige et déjà aujourd’hui tout est revenu à la normale. Certaines écoles sont encore closes mais à cause de coupures d’électricités. Sinon tout est rentré dans l’ordre. Et ceux qui hier s’activaient sur les chasse-neiges ont surtout passé leur temps à retirer la neige qui occupait ce matin encore les places de parking. Un peu partout ce matin on pouvait voir des tas de neiges qui, parfois, pouvaient atteindre 3m de haut. Ce soir évidemment il leur reste encore pas mal de travail mais regardez vous meme…

Ma rue ce matin, les chenillettes de trottoir ont bien fait leur travail...

Ma rue ce matin, les chenillettes de trottoir ont bien fait leur travail...

Ma rue ce matin, de l'autre coté

Ma rue ce matin, de l'autre coté (gauche)

Market Square

Market Square ce matin, le centre ville sous la neige

Voilà comment j'ai retrouvé ma voiture ce matin, ca va il a pas trop neigé cette nuit

Voilà comment j'ai retrouvé ma voiture ce matin, il n'a pas trop neigé cette nuit donc ce ne fut pas un gros problème pour sortir de là.

Dans les rues de Portsmouth...

Dans les rues de Portsmouth... Sur Congress Street

La meme autoroute qu'hier... avec un peu plus de voitures et un peu moins de neige..

La meme autoroute qu'hier... avec un peu plus de voitures et un peu moins de neige..

Sur le parking du bureau, une pile de neige

Sur le parking du bureau, un joli tas de neige!

Ce soir, partout dans Portsmouth des panneaux comme celui-ci annoncent les travaux de déneigement et l'interdiction de stationer

Ce soir, partout dans Portsmouth des panneaux comme celui-ci annoncent les travaux de déneigement et l'interdiction de stationer

Voilà, c’est à peu près tout. Ici on attend la prochaine tempète… Surtout moi! J’ai hatte de pouvoir reconduire ma voiture dans la neige. Aussi d’ici quelques jours toute cette jolie neige deviendra noire, couverte de poussière et de gaz d’échappement… Espérons qu’une tempète arrive rapidement afin d’éviter que cette vision d’horreur ne nous ruine l’esprit bonhomme de neige :).

seb

Ce matin tout le Nord-Est des Etats-Unis s’est réveillé sous la neige. Les écoles étaient fermées, et dans certains Etats comme le Massachussets, le gouverneur demandait aux gens de ne pas utiliser leur voiture pour aller au travail (le gouverneur du New Hampshire a peut-être fait la même déclaration mais les infos du Massachussets sont plus sympa). Des centaines de chasse-neiges parcouraient la région (plus de 200 pour Boston par exemple) pour déneiger les rues, les routes et les trottoirs. Oui, ils ont des chasse-neige spécialement pour les trottoirs!  Selon wikipédia, on appelle ca une chenillette de trottoir.

Je me réveillais donc au milieu de la tempête de neige du siècle… à mon niveau. Les rues étaient plutôt vides ce matin et je me demandais si j’aurais le courage de sortir prendre ma voiture pour aller travailler, mais près avoir entendu la première voiture passer dans la rue, je me décidais à me risquer moi aussi à mettre les pieds dehors.

portsmouth sous la neige

ma rue sous la neige ce matin

portsmouth sous la neige

un aventurier brave la neige

portsmouth sous la neige

vue depuis l'entrée du garage

Heureusement pour moi, ma voiture repose au garage, à l’abri de la neige. Pas besoin de dégager la neige avant de sortir, mais il faut payer 10 dollars pour une simple nuit… Ce soir j’ai donc garé mon 4×4 dans le parking public… Légèrement moins cher, puisque c’est gratuit. Je sors donc mon super Jeep Cherokee et ses quatre roues motrices (j’ai une sorte de levier de vitesse spécial pour choisir si je préfère 2 ou 4 rues motrices… classe ou pas classe?), prêt à affronter le blizzard qui s’abat sur Portsmouth! Au début je fais pas le malin (je serre les fesses), mais après quelques centaines de mètres je comprends que je n’aurai pas de problèmes. La voiture tient bien la route, pas facile de la faire déraper, même sur la neige. Je ne regrette vraiment pas de l’avoir acheté!

conduite sur la neige

sur l'autoroute

un des nombreux chasse-neiges...

J’arrivais entier au bureau ou je retrouvais mes nombreux collègues.. En fait seulement un avait fait le déplacement, les autres travaillant depuis leur lit j’imagine, les petits veinards… A l’abri de la neige, la journée passait tranquillement. Je retrouvai ma voiture finalement peu couverte de neige après une journée dehors, et je rentrais tranquillement, les routes ayant été nettoyées toute la journée. Arrivé à Portsmouth, je faisais un petit tour en ville:

après une journée sous la neige

ma rue après une journée de neige (pardon pour la mauvaise qualité)

A 17h, il était tombé 14 pouces de neige sur Portsmouth (35cm) ce qui est apparemment un bon chiffre. On a eu le droit aujourd’hui à une bonne grosse journée de neige. Ce soir les informations annonçaient que, à Boston, il est tombé en un mois pratiquement autant de neige qu’au cours de l’hiver dernier: plus ou moins un mètre!

Après les photos, une vidéo de Portsmouth sous la neige.

un homme avec une pelle, l’autre avec une mini-pelle

une chenillette de trottoir en pleine action

seb.

Hier soir on est allé préparer nos citrouilles pour Halloween, “to carve the pumpkin” en anglais. A la fin du mois Halloween sera la et depuis quelques semaines les gens se préparent tranquillement. On voit de plus en plus de maisons et magasins décorés, les gens parlent de leurs costumes et la ville de Portsmouth a installé des monstres noirs à tete de citrouille aux quatre coins de la ville. Ca approche ca approche et j’avoue que moi j’ai pas trop d’idée pour mon costume… mais maintenant j’ai une citrouille!

Donc hier on s’est retrouvé à une dizaine pour creuser et dessiner tous ensemble nos petites (ou moins petites) citrouilles, les voilà ci dessous:

PXR_IMG00377-20101015-2105

Ci dessous une photo de ma presque jolie citrouille qui pleure (si vous regardez bien vous pouvez voir les quelques petites larmes que j’ai fait avec amour) en compagnie d’une vraie jolie.

PXR_IMG00390-20101015-2204

Désolé pour la qualité des photos, j’avais seulement mon téléphone avec moi, j’essairai d’en faire une plus jolie des deux autes faces de la citrouilles: l’éclair qui fait peur et ma signature. Enfin maintenant moi j’ai une citrouille, qui peut en dire autant? Il ne manque plus que le costume et là c’est plus chaud. Quelqu’un m’a proposé de me déguiser en francais, plus ou moins comme ca:

seb

C’est ce qu’il y avait d’écrit sur la bière que j’ai bu mardi soir au bar. Et en français dans le texte s’il vous plait. La bière en question était une magnifique Kronenbourg 1664. C’était au bar Rira, à Portsmouth pour ceux qui traverseraient les États Unis en quête d’une bonne Kro bien fraiche.

IMG00197-20100914-2013Je m’excuse du peu d’information que contient cet article. J’aurais peut être du faire une recherche sur l’importation de bière française aux États Unis et la part de Kronenbourg dans ses exportations. Allez ca sera pour une prochaine fois.

seb

Ce samedi j’ai eu la chance de gouter la quintessence de la culture américaine. Ouais carrément. Avec Mark et compagnie nous avons pris un bain de liberté dans la rivière Lamprey. Ils appellent ca “to flow down the river” et le principe est assez simple, tu prends une rivière, tu prends des matelas de plage (autant que de participants), tu mets les mecs sur les “radeaux” et tu les laisse glisser sur les flots. Et vu qu’en général il fait chaud, c’est pas désagréable d’accompagner tout ca d’une petite bière. Et c’est que du bonheur.


Bruce Springsteen – The River (2008)
Uploaded by goldrausch. – Music videos, artist interviews, concerts and more.

Samedi après midi on a donc quitté Portsmouth pour les abords de Newmarket à bord de deux voitures. Attention ces précisions peuvent sembler inutiles mais non, ca fait toujours parti de mon tutoriel “how to flow down a river”. En effet, il faut d’abord se diriger vers le point d’arriver et y laisser une voiture. Les “descendeurs” (ca fait pro ca, non?)  montent alors tous dans la voiture qui reste pour se diriger vers le point de départ de leur périple aquatique. Ils auront la bonne idée de laisser une serviette dans la première voiture, c’est toujours agréable de pouvoir se sécher en sortant de l’eau, c’est toujours sympa. Certains voudront cacher les clefs de la voiture sous le cailloux derrière le troisième arbre sur la gauche, mais c’est pas obligé.

La suite est plutôt simple, les aventuriers se dirigent alors vers le point de départ, prennent le moins de chose possible mais n’oublient surtout pas les bières. Ils s’emparent de leurs radeaux de la mort en plastique et se dirigent vers la rivière pour débuter leur descente. Une fois de plus le conducteur de la voiture a le droit de cacher ses clefs à la cime du premier pin des Andes qu’il trouve. Ou pas.

Et voilà ce que ca donne au final:

à travers les bois seulement armés de notre courage et nos matelats

à travers les bois seulement armés de notre courage et nos matelas

Le seul problème avec les matelas en plastiques c’est qu’ils sont en plastique. Et si tu as la mauvaise idée de rentrer dans un gros cailloux qui coupe ou de simplement érafler, lecteur attentif, tu risques de bien le pourrir, pour être poli. C’est ce qui m’est arrivé mais heureusement on avait un matelas de rechange, j’ai pu participer à cet évènement sans précédent!

l'aventure c'est l'aventure

l'aventure c'est l'aventure

une Budweiser... histoire de rendre ca un peu plus américain

une Budweiser... histoire de rendre ca un peu plus américain

Pour aller plus loin, certains vont jusqu’à  prendre une piscine gonflable, la remplir de bière et la font descendre la rivière. Ils viennent et vont autour de la piscine avec leur verre. C’est ca l’Amérique.

quelques petites rapides

quelques petites rapides, enfin vraiment petites

un peu de soleil

un peu de soleil

Après un périple de deux heures, nous arrivons finalement au terminus après des dernières rapides qui auront laissé des petites traces sur les bras et les jambes.

La première voiture nous attendait là et après s’être sèche et avoir retrouvé les clefs, nous avons pu retrouver la seconde voiture et rentrer sur Portsmouth. Il aura juste manqué un peu de soleil mais c’était énorme.Je vous le recommande. Trouvez vite une rivière et descendez là tranquillement en buvant un Kro :).

seb

Next Page »