inside les états unis


Dimanche, comme je le racontais rapidement dans mon article de dimanche, les Patriots ont été éliminés des Play-Offs, la course au Superbowl. Un moment difficile à passer pour tous les fans des Pats dont je fais désormais partie. Enfin un peu. Oui je supporte un peu toutes les équipes de la Nouvelle Angleterre: les Celtics (basketball), les Bruins (hockey), les Red Sox (baseball), les Revolution (football, enfin eux pas trop parce que le foot ici c’est pas top… et rien ne peut remplacer le Stade Lavallois!). Le truc un peu top ici, c’est qu’il y a tous les sports! Et toutes les équipes sont parmi les meilleures dans leurs sports respectifs…. Les Patriots, par exemple, ont remporté 3 Superbowl au cours des 10 dernières saisons.

Tom Brady, Quaterback des Patriots

Tom Brady, Quaterback des Patriots

Ce weekend donc, les Patriots ont été forcés terminer leur saison après leur défaite face aux méchants Jets de New York. Tom Brady, le meilleur quaterback (un peu leur Zizou à eux), joueur le plus payé de la NFL n’a rien pu y faire. Juste pour votre information Tom Brady a signé cette année un contrat de 4 ans avec les Patriots pour plus de 70 millions de dollars et depuis 2000, année de son arrivée en Nouvelle Angleterre, il a battu tout un tas de records et aidé les Pats à remporter leurs 3 Superbowls. J’arrête là sur Tom Brady, je pourrais écrire des heures sur lui, dire comment il est beau et comment son brushing il est toujours parfait et que c’est mon héros et tout mais ca serait peut-être trop… non?

Pendant 2 heures ce dimanche nous avons donc assisté à la lente descente aux enfer des New England Patriots. Ce fut dur, des passes manquées, des ballons qui glissent des mains, des passes interceptées, rien ne nous aura été épargné et au final l’équipe qui a terminé avec le meilleur bilan (14 victoires et 2 défaites) de la saison, vainqueur de la division Est de sa conférence (AFC) a perdu… Mis à part ca, l’un des trucs que j’aurai appris en regardant le match avec quelques amis (certainement les plus important) est qu’ils ont une traduction de notre célèbre “donne moi un million et avec la bite je te la mets”…Au final devant un match de foot on est tous les mêmes…

http://www.youtube.com/watch?v=R0zmA-M0v4c

C’est vrai ca, devant la télé, les supporters de Foot américain et de Soccer (nom qu’ils donnent au vrai football de ce coté ci de l’atlantique) se ressemblent beaucoup mais qu’en est-il lorsqu’on les places dans leurs stades respectifs. Je ne sais pas pour vous mais moi j’ai toujours entendu les critiques à l’encontre des supporters de Foot US: dans les stades il n’y a pas d’ambiance, ils ne chantent pas, en gros ils sont nuls! J’ai donc décidé d’aller vérifier par moi-même la véracité de ces commentaires à l’intérieur du Gillette Stadium, Home of the New England Patriots! En anglais avec une grosse voix, ca claque!

C’était en octobre, Didier était là et les Pats affrontaient les Ravens de Baltimore (les méchants qui les avaient éliminés des Play-Offs l’année précédente…). Le match était à 13h mais nous étions sur le parking dès 10h du matin accompagnés de quelques collègues pour participer au tailgating: les fans arrivent sur le parking quelques heures avant le début du match avec leur gros 4*4 en général pour amener leurs barbecue et manger tout plein de viande grillée et boire quelques bières sous des tentes parfois même avec la télé:

sur le parking les gens mangent, avec le stade en arrière plan

sur le parking les gens mangent, avec le stade en arrière plan

une section est réservée aux bus.. nombreux sont ceux aux couleurs de l'équipe

une section est réservée aux bus.. nombreux sont ceux aux couleurs de l'équipe

d'autres amènent leur télé...

certains amènent carrément leur télé...

Évidemment le principal reste le match de foot… plus ou moins. Parce que même une fois à l’intérieur les américains continuent à boire et manger. Le stade est rempli de fast foods (McDonald’s entre autre), de bars et de toilettes biensur… La file d’attente des toilettes étant évidemment beaucoup plus longue que celle des “restaurants”. J’oubliais de vous dire que pour un américain, un match de basket, football ou baseball (surtout baseball parce que c’est très long….) est synonyme d’alcool!

à l'extérieur du stade

à l'extérieur du stade

Mais alors si ils sont bourrés pendant les matchs, il vont savoir chanter et mettre de l’ambiance… Oui et non. Comme pour les matchs de basket (j’avais déjà testé un match des Celtics à Boston), pas de clubs de supporters, une sono met l’ambiance et les organisateurs appellent les supporters à se manifester en affichant des messages sur les 2 écrans géant du stade: “faites du bruit!”, “défense!” et autres dont je ne me rappelle plus. Chaque fois que l’équipe réussit un “first down”, ce qui veut dire que l’équipe a avancé de plus de 10 yards (plus ou moins 10 mètres), la sono résonne d’un “Completion is good for a Patriot!”, et tout le stade de reprendre en cœur “First down!”. A part ca les 2 ou 3 heures du match se composent de beaucoup de cris, qui sont d’ailleurs plus souvent des beuglements… Et c’est assez ennuyant, passez une mi-temps à coté d’un boutonneux gueulard et vous verrez… On regrette alors les jolis champs de stades de province: “qui ne saute pas n’est pas Patri-ot!”.

Ravens et Patriots sur la ligne de skrimage

Ravens et Patriots sur la ligne de skrimage

Je dois avouer que j’ai moins apprécié le match de football que le match de basket. Une autre raison pour cela est la configuration du stade: un stade de 70.000 places sans toit!! Biensur le vent s’engouffre et nous qui étions assis à l’avant dernier rang (130 dollars le billet quand même, sans compter les 40 dollars de parking) en avons bien profité! Cela sans oublier les supporters beaufs qui n’hésitent pas à gueuler sur ceux qui osent porter une écharpe…

Vu depuis nos sièges à l'avant dernier rang

Vu depuis nos sièges à l'avant dernier rang

En haut à droite, si vous regardez bien, vous pouvez voir nos sièges vides

En haut à droite, si vous regardez bien, vous pouvez voir nos sièges vides

Pour ce qui est du match contre les Ravens, les Patriots gagnèrent lors des prolongations. Il faut savoir qu’un match de football américain ne peut jamais se terminer sur un match nul. En fait il aurait fallu le savoir avant parceque nous, qui ne savions pas (mes collègues étant assis ailleurs dans le stade) sommes partis à la fin du temps réglementaire… perdant la chance d’assister à la victoire de mes héros! Non je ne renie pas le Stade Lavallois…

Par contre si vous avez des questions sur le foot américain, n’hésitez pas à demander, je suis un pro maintenant 🙂

seb

Voila quelques semaines que je n’ai plus donne de nouvelles, que je n’ai plus abreuve ce blog d’informations croustillantes sur la vie outre-atlantique. Je m’en excuse. J’ai reçu, de mes lecteurs invétérés, des mail et des lettres violentes qui exigeaient mon retour et menaçaient de diverses sanctions. En fait non, même pas, personne ne s’émut de ma disparition soudaine. Et bien tant pis, je vais quand même vous expliquer ce qui s’est passé durant ces dernières semaines. Ce feuilleton qui rythma mon mois d’octobre et limita ma présence bloguesque.

Mon histoire commence fin septembre lorsque finalement j’achete ma voiture: un jeep cherokee de 1994.J’etais plutot fier mais je me mefiais du controle technique (state inspection). Evidemment ayant paye seulement 2500 dollars pour cette voiture, je me dis que peut etre il me faudrait fixer quelques petits problemes mais je ne m’attendaiss pas a ce que l’inspecteur m’annonce que la voiture était pleine de rouille et avait un trou dans dans le réservoir. J’allais alors voir un garagiste et celui-ci m’annoncait que les réparations pourraient me couter jusqu’à 3000 dollars.

cherokee

Je rentre chez moi dans un état de deseperation assez avancé j’avoue. Je viens de me faire niquer par mon concessionaire… Il m’avais dit que la voiture passerait l’inspection, surtout après que je lui ait laissé la voiture pour en réparer le plancher (plein de rouille). Il savait évidemment que d’autres problèmes subistaient mais il s’était bien gardé de me le faire savoir.

Après une nuit difficile pourtant, je décidais de ne pas baisser les bras. Et alors que Jimmy (mon concessionaire) me déclarait qu’il était désolé mais qu’il ne pouvait rien faire, je tentais de trouver un moyen d’annuler la vente. Je cherchais donc si une lois américaine ou New-Hampshiroise (ou New-Hampshirine) protégeait les acquisiteurs de citrons (en anglais, “lemon car”: voiture dont on découvre qu’elle a des défauts non apparents à l’achat). Je me rendais donc chez un avocat afin qu’il me donne quelques conseils (ma première fois chez un avocat, champagne!). Evidemment mon petit Jimmy avait bien fait son travail me faisant signer un papier déclarant que je savais que ma voiture avait certains points à corriger. L’avocat me suggérait donc d’essayer de trouver un accord avec mon vendeur.

L’accord n’étant pas envisageable, je décidais de menacer jimmy: je détruirais sa réputation. D’abord sur le web (puisque je connais un peu) avec jimmyscrewedme.com, puis, pourquoi pas dans la vie réelle comme on dit chez les geeks. Jimmy refusant de répondre à mes appelles je lui annoncais mes intentions, disant que si il cherchait à m’oublier, de mon coté, je ne l’oublierais pas de si tot.

La semaine suivante Jimmy en personne me rappelait, s’excusant de ne pas m’avoir répondu plus tot, arguant qu’il avait eu des empèchements personnels. Il ajoutait qu’il tenterait de m’aider, que je pouvais lui amener ma voiture et qu’il la ferait voir à un ami. Après deux semaines d’appels et de textos, he recevais finalement le coup de téléphone du mécanicien me déclarant que pour 400 dollars il pourrait me fournir une voiture réparée et inspectée. Agacé par tant d’attente mais content de finalement entendre une bonne nouvelle, je prenais mon avion pour aller feter Halloween dans le Wisconsin!

Je devais attendre deux autres semaines, passer des coups de fils tous les jours, me faire engueuler par mon garagiste, me rendre de nouveau chez mon concessionaire, trouver un magasin vide, parler avec les voisins de mon Jimmy, les entendre dire que ce gars est un fumiste et que les gens avec qui ils travaillent ne sont pas dignes de confiance, et finalement aller discuter avec la police et menacer Jimmy de leur demander de lui rendre une visite avant de finalement apprendre la bonne nouvelle: ma voiture était prete.

Et voilà, ma voiture était donc prète et le jeudi 11 novembre, après plus d’un mois de lutte je retrouvais mon Jeep Cherokee… pour 3 jours. Juste avant mon retour temporaire en Europe!

à plus!

seb

Retour dans le passé d’il y a une semaine. C’était le WE du 10 octobre et avec Didier et Guillaume on passait deux jours a Boston. Deux jours et 5 moments clefs: le match des Celtics, le petit verre de vin sur les toits du quartier italien avec vue sur les grattes ciels, la visite de Fenway Park, la quête pour le magasin secret et la visite du MIT et de Harvard. Alors on va commencer tranquillement par le match des Celtic.

Dimanche 10 octobre 2010, Garden Center, Boston. Les Celtics de Boston reçoivent les Toronto Raptors! Grrrrr! Ça sent la sueur! Ça va chauffer! Et Seb et Didier sont la, rang A! Ouais ils ont la classe Seb ete Didier, pas Guillaume, lui il est parti ronger sa peine dans un bar. Nous on est a 2 mètres du terrain, on pourrait croire que le rang A c’est juste au bord du terrain. C’est ce qu’on a cru avant de découvrir qu’ici il y a mieux que le rang A, c’est le rang AA… Mais bon on va pas faire la fine bouche, premier match de NBA, 2eme rang c’est plutôt pas mal.

IMG00329-20101010-1933

Une petite photo du match, le dunk du Shaq! Cliquez sur l'image pour avoir une vue en 3D depuis notre siège.

Bon mais c’est pas le tout de se la raconter ici on donne de l’information, de la vrai! Donc un match de NBA c’est comment? Mes amis un match de NBA ca a rien a voir avec un match de Football qu’il soit au Stade Vélodrome ou au Stade Francis Le Basser! Même si je n’ai jamais mis les pieds au Vélodrome. Déjà ici il y a pas le coin ou on parque les supporters de l’equipe adverse, surtout parcequ’il n’y en a pas beaucoup. Donc non il n’y a pas les grillages qui séparent les ennemis supporters. Déjà il faut être honnête, tout le monde n’a pas le temps ou l’argent de traverser les Etats Unis pour un match de basket… Toronto-Boston c’est plus ou moins comme Lille-Marseille, 900km mais Miami-Boston c’est deux fois et Los Angeles-Boston c’est presque 5000km. Pas intérêt à avoir à être à l’usine le lundi matin à 9h. Donc déjà ca évite les problèmes de supporters.

IMG00330-20101010-1941

Toronto Raptors VS Boston Celtics

Mais vous allez me dire que c’est nul s’il n’y a pas de supporter, qu’il doit ne  pas y avoir d’ambiance, que les gens ne chantent pas… C’est vrai, les gens ne chantent pas  “oh hisse enculé!” quand le gardien renvoie des six mètres, ni “qui ne saute pas n’est pas Laval-lois”, ni “Paris, Paris on t’en…”. C’est vrai que c’est tout de suite moins folklorique. Et c’est là, la vrai grosse différence, un match de Basket c’est plus familial, plus bon enfant. Au bout de dix minutes tu comprends que les gens viennent autant pour le sport que pour le show.

La salle permet une meilleure utilisation de la sono qu’un stade de foot. La musique tourne a fond. Pas de speaker ici mais des bandes sons annonçant des “Defense” ou “Let’s go Celtics” que tout le publique reprend en cœur. Le public est très joueur et durant les temps mort, très réguliers, les organisateurs mettent de la musique pendant que des caméramans films les gens qui attirent le plus leur attention par leur performance scénique: des petits gros qui se dandinent, des filles sexy qui move leur body, des petits vieux qui retrouvent leurs jambes de 20 ans. Tous (ou presque) dans leurs maillots aux couleurs des Celtics). Le public apprécie, rigole ou applaudit selon les prestations et le jeu reprend.

les écrans

les écrans

En gros en deux heures on a pas le temps de s’ennuyer surtout quand Shaquil O’Neal et ses 200 kilos font un dunk ou donnent un high-five a une gamine a 2 mètres de toi. Tout ca sans oublier les shows de Lucky la mascotte des Celtics et les pom-pom girls!

seb.

Krispy Kreme!
Mamma mia ces doughnuts ils ont un gout d’europe… Je dois avoir un desordre gustatif, c’est pas possible! Au debut ils m’ont rappele les beignets qu’on fait chez nous pour la chandeleur et puis apres ca m’a rappele’ les “berliner”. Sortes de beignets allemand, ceux avec de la confiture si je me rappelle bien. Ah oui vraiment ils etaient bon ces doughnuts, c’etait mercredi matin et le magasin valait lui aussi le detour…
photo krispy kreme
C’est mon chef qui m’y a porte, quand il est a Detroit c’est la qu’il va chercher son petit dej: “trois doughnuts classiques pour moi et trois pour lui” annoncait-il fierement a la vendeuse, “c’est sa premiere fois ici”. La reaction de la vendeuse “Ah bon? Mais il etait ou alors?”. C’est vrai que les gens si vous etes pas a Krispy Kreme le matin c’est que vous avez rien compris.
Krispy Kreme ca sent bon l’amerique des annees 60.
Comme beaucoup de restaurants aux Etats Unis me dira-t-on… Oui mais pas tous! Tu regardes par la fenetre et c’est le Detroit de 8 Miles que tu vois, la musique de Emminem monte en toi. Et si comme moi, ami lecteur (oui c’est le moment ou je te tutoie parceque c’est fort en emotion), tu arrives avant que la chaine de doughnuts ait demarre et qu’on t’annonce que tu devras attendre dix minutes avant de pouvoir savourer ton “classique”, alors j’imagine qu’il te viendra a toi aussi envie de monter sur le comptoir et de rapper violent comme un mechant Slim shaddy… Ouais non en fait ca m’est pas venu a la tete mais la musique de 8 Miles si. Pour la peine je vous la met:
musique 8 Miles
Ah et je vous ai pas dit le truc trop classe de Krispy Kreme. Parceque non seulement le bar/restaurant/magasin, je sais pas comment on l’appelle, fait des doughnuts hypra super bon mais il les fait tout frais sorti de la ligne de production que l’on peut admirer de nos yeux ebahis. Quel spectacle magnifique… La parade des doughnuts prenant d’abord un petit bain d’huile, en sortant tout fumants pour se relaxer sur deux ou trois metres avant de prendre une douche de sucre…
photo ligne de production
Quand tu en as goute un et que tu decides de prendre ton temps a regarder ses petits freres, il te vient une certaine emotion je n’ai pas peut de l’avouer. Tu te dis que le monde est trop injuste et que toi aussi tu voudrais te laisser aller a une surcharge ponderale a l’americaine mais tu te rappelles de ton serment fait a toi-meme quand tout le monde en europe (meme les americains) te disait “tu vas revenir gros fais gaffe!”.
seb.

Mamma mia ces donuts (ils écrivent “doughnuts” en anglais) ils ont un gout d’Europe… Je dois avoir un désordre gustatif, c’est pas possible! Au debut ils m’ont rappelé les beignets qu’on fait chez nous pour la chandeleur et puis après ca m’a rappelé les “berliner”. Les beignets version allemande, ceux avec de la confiture au milieu. Ah oui vraiment ils étaient bon ces doughnuts, c’était mercredi matin et le magasin valait lui aussi le détour… C’était un magasin de la chaine Krispy Kreme.

C’est mon chef qui m’y a porte, quand il est a Detroit c’est la qu’il va chercher son petit déjeuner: “trois doughnuts classiques pour moi et trois pour lui” annonçait-il fièrement a la vendeuse, “c’est sa première fois ici”. La réaction de la vendeuse “Ah bon? Mais il était ou alors?”. C’est vrai que les gens si vous êtes pas a Krispy Kreme le matin c’est que vous avez rien compris.

Krispy Kreme ca sent bon l’amerique des années 60. Comme beaucoup de restaurants aux Etats Unis me dira-t-on… Oui mais pas tous! Tu regardes par la fenêtre et c’est le Detroit de 8 Miles que tu vois, la musique de Eminem monte en toi. Et si comme moi, ami lecteur (oui c’est le moment ou je te tutoie parce que c’est fort en émotion), tu arrives avant que la chaine de doughnuts ait démarré et qu’on t’annonce que tu devras attendre dix minutes avant de pouvoir savourer ton “classique”, alors j’imagine qu’il te viendra a toi aussi envie de monter sur le comptoir et de rapper violent comme un méchant Slim shaddy… Ouais non en fait ca m’est pas venu a la tete mais la musique de 8 Miles si. Pour la peine je vous la met:

Eminem Lose Yourself clip annee 2002
Uploaded by sg1-et-sga-stargate. – Explore more music videos.
Ah et je vous ai pas dit le truc trop classe de Krispy Kreme. Parceque non seulement le bar/restaurant/magasin, je sais pas comment on l’appelle, fait des doughnuts hypra super bon mais il les fait tout frais sorti de la ligne de production que l’on peut admirer de nos yeux ebahis. Quel spectacle magnifique… La parade des doughnuts prenant d’abord un petit bain d’huile, en sortant tout fumants pour se relaxer sur deux ou trois metres avant de prendre une douche de sucre…

IMG00411-20101020-0741Quand tu en as gouté un et que tu décides de prendre ton temps a regarder ses petits frères, il te vient une certaine émotion je n’ai pas peur de l’avouer. Tu te dis que le monde est trop injuste et que toi aussi tu voudrais te laisser aller a une surcharge pondérale a l’américaine mais tu te rappelles de ton serment fait a toi-même quand tout le monde en Europe (même les américains) te disait “tu vas revenir gros fais gaffe!”.

seb.

C’est ce qu’il y avait d’écrit sur la bière que j’ai bu mardi soir au bar. Et en français dans le texte s’il vous plait. La bière en question était une magnifique Kronenbourg 1664. C’était au bar Rira, à Portsmouth pour ceux qui traverseraient les États Unis en quête d’une bonne Kro bien fraiche.

IMG00197-20100914-2013Je m’excuse du peu d’information que contient cet article. J’aurais peut être du faire une recherche sur l’importation de bière française aux États Unis et la part de Kronenbourg dans ses exportations. Allez ca sera pour une prochaine fois.

seb

Wow,  je crois que c’était la première fois que j’écrivais le mot Massachusetts. Et ben on s’en rend pas compte quand on le lit mais mine de rien c’est du boulot, en fait il faut tout doubler sauf le deuxième “s”, c’est un truc que je vous donne pour quand vous devrez écrire Massachussets. Sinon vous pouvez vous la faire à l’américaine et écrire seulement “Mass”. Et moi donc j’y étais ce weekend, c’est pas si loin de Portsmouth: Boston est à une heure en voiture seulement mais en deux mois je n’y avais pas encore mis les pieds. C’est que mine de rien on s’occupe bien en New Hampshire.

carte de la Nouvelle Angleterre avec Cape Cod au sud.

J’étais donc invité pour deux jours dans une maison sur Cape Cod (le cap aux morues, comme d’hab en francais ca le fait beaucoup moins). Le cap des morues est une presqu’ile à une heure au sud de Boston. Les maths sup’ auront déjà fait le calcul, ca veut donc dire 2 heures depuis Portsmouth. Meme un peu plus. Cape Cod c’est aussi le lieu ou tous les Bostoniens vont se ressourcer le weekend, enfin surtout ceux qui ont une maison de vacances. Et ceux qui ont le courage de supporter les embouteillages monstres sur les deux seules routes qui y mènent. Enfin nous pas con on est passé soit avant, soit après. Ensuite c’est que du bonheur: calme, foret et plage!

Evidemment Boston étant sur la route on en a profité pour faire un saut et manger un petit burger… pour changer. Et puis aussi quelques photos:

arrivée à Boston

arrivée à Boston

entre la 5eme et Washington Avenue... en fait j'en sais rien mais ca sonne pas mal non?

entre la 5eme et Washington Avenue... en fait j'en sais rien mais je trouve que ca sonne pas mal

le parc et ses bateaux-cignes

le parc et ses bateaux-cygnes

Dans le parc au milieu de Boston, il y a une grande mare… ou un petit étang, on fait comment pour les différencier? Selon wikipédia il n’y a pas de critères précis. Sur cet étang donc (en fait je me suis dit que une mare à Boston ca serait pas très vendeur), il y a des bateaux-cygnes qui font faire un petit tour aux touristes. Les bateaux-cygnes sont très classe,  il tirent leur nom (que je viens d’inventer) des “pilotes” qui pédalent à l’arrière de l’embarcation à l’intérieur de grand cygnes blancs. Mais ce parc contient d’autres merveilles comme cette inattendue statue de Gollum du Seigneur des Anneaux:

ca ressemble un peu à Gollum de dos... oui parceque de fasse c'est un enfant qui jour avec un oiseau

ca ressemble un peu à Gollum de dos... oui parceque de face c'est juste un enfant qui joue avec un oiseau

Georges Washington, des touristes et des buildings

Georges Washington, des touristes et des buildings

Voilà pour ce petit weekend touristique, à vous Cognac-Jay, à vous les studios.

seb

Si je l’avais pris, les photos que vous allez voir seraient de meilleure qualité.  C’est ballot parce que là on ne peut pas bien apprécier comment c’était la classe comme soirée… Encore une soirée bien américaine: une “barn party”, littéralement une fête dans une grange:

D’après ce qu’on m’a raconté, le propriétaire de la maison travaille dans une brasserie et de temps en temps il organise des soirées du genre. Il ramène des litres de bière: de la Smutty Nose, brasserie sœur de la Porstmouth Brewery (vous vous rappelez, mon rez de chaussez). La bière est gratuite, l’accès à la maison est libre (il l’a transformée en une coloc géante), on fait un grand feu dans le jardin:

barn party's fireCa va c’est un petit feu, ils le ravivaient simplement à coup de palettes en bois… Rien de bien méchant. Et pendant ce temps là dans la grange un groupe de musique nous jouait de la musique blue grass:

blue grass bandÉvidemment quand on s’éloigne du feu et qu’on a pas de flash… Mais je peux vous décrire le groupe qui se composait d’une contrebasse, un violon, une guitare et un banjo. La blue grass musique c’est bien sympa, c’est un sous groupe de la musique country, une sorte de mix entre le jazz et le blues. L’extrait de film au début de l’article c’en est (extrait du film Delivrance) et la vidéo qui suit c’en est aussi. Mais cette fois par le père de la musique blue grass: Bill Monroe le fondateur des Blue Grass Boys qui donnèrent leur nom à ce nouveau style de musique:

seb

Par Andy Roddick, en réponse à la question “connaissez vous les règles du foot?”:

I understand the rules of football so well that apparently when two Slovenian guys mug an American guy, the American guy gets called for a foul.

Traduction: “je connais les règles du foot si bien que apparemment si deux Slovènes démontent un Américain, c’est l’Américain qui a fait faute.”

Les américains n’apprécient que moyennement le refus de leur troisième but lors de leur deuxième match de coupe du monde. Mais le coach et l’équipe ne porteront pas réclamation. Il est classe l’entraineur américain.